ijzu2f - ryssps - 2s7n0c - fhgh9g - v5uoh6 - apgl4n - 8vaej8 - 9nnii1

Rome: séminaire international du project « Transfert d’Approches à la Radicalisation dans le domaine de la formation »

Le 16 octobre, Mr. Filippo Musca, Directeur Général f.f. du Siracusa International Institute for Criminal Justice and Human Rights a participé à un séminaire international dans le cadre du projet “Transfert d’Approches à la Radicalisation dans le domaine de la formation” (TRAin TRAINING) à Rome.

Le projet TRAin Training – qui est financé par la Commission Européenne – a pour but d’améliorer la connaissance du phénomène de radicalisation dans les prisons et périodes de probation. Il impliquera plus de 2800 professionnels du secteur pénitentiaire, agents de probation, juges mais aussi agents des forces de police, personnel médical, enseignants, aumôniers, etc. ainsi que plus de 800 décideurs et acteurs politiques, en faisant usage du protocole d’évaluation des risques qui sera développé au cours du projet parallèle « Mobilité Interne du Personnel et Sensibilisation à la Radicalisation violente dans les services pénitentiaires et de probation » (RASMORAD)

Les remarques d’ouverture ont été faites ce matin par le Conseiller Riccardo Turrini Vita, Directeur Général de la Formation au sein du Département de l’Administration Pénitentiaire italienne et leader du projet TRAin. Le discours d’accueil a été délivré par l’Honorable Francesco Basentini, Chef de l’Administration Pénitentiaire italienne, et l’Honorable Gemma Tuccillo, Cheffe de l’Administration italienne des Sanctions de la Jeunesse et des Sanctions Communautaires.

Le séminaire était structuré en trois sections : la première – présidée par l‘Honorable Turrini Vita – traitait de la menace de la radicalisation et se focalisait en particulier sur la menace jihadiste en Europe et sur les obstacles posés par l’extrémisme violent ; la seconde – présidée par Madame Carla Ciavarella (Directrice des Affaires Générales et des Relations Internationales au sein du Département de l’Administration Pénitentiaire italienne – Directoire Général de la Formation) – concernait une analyse comparative des méthodologies utilisées pour prévenir et contrer le radicalisme en prison et lors des périodes probatoires.

Dans cette section, une présentation a été faite par Madame Delphine Verheyde, Consultante Externe du Siracusa International Institute et ex-Consultante du Projet RASMORAD.

La troisième session, présidée par Madame Cira Stefanelli (Directrice de la Formation pour le personnel de protection de la jeunesse et de probation au sein du Directoire Général de la Formation du Département de l’Administration Pénitentiaire italienne), se penchait sur l’amélioration des connaissances et des compétences du personnel pénitentiaire et de probation.

admin

Your Turn To Talk

Leave a reply:

Your email address will not be published.