info@siracusainstitute.org +39 0931 414515
ijzu2f - ryssps - 2s7n0c - fhgh9g - v5uoh6 - apgl4n - 8vaej8 - 9nnii1

Le 7 mai 2019, Mr Filippo Musca et Mme Stefania Lentinello, respectivement directeur général adjoint. et coordinatrice de programmes du Siracusa International Institute, ont participé à Pristina (Kosovo) au séminaire de clôture du projet de jumelage au bénéfice du Kosovo intitulé « Renforcer l’efficacité, la responsabilisation et la transparence du système judiciaire et des procureurs au Kosovo« , financé par la Commission européenne.

Les remarques d’ouvertures ont été prononcées par le chef de projet du pays bénéficiaire, le Dr. Lavdim Krasniqi. Plusieurs présentations ont ensuite été présentées sur les résultats obtenus par le projet par le responsable du projet italien, Mr Giulio Adilardi. Mr Skender Çoçaj, directeur du Conseil des juges du Kosovo, et Mr Bahri Hyseni, président du Conseil des procureurs du Kosovo.

 

Mr Abelard Tahiri, ministre de la Justice du Kosovo, ainsi que divers représentants des organisations partenaires du projet sont ensuite intervenus pour des salutations institutionnelles. Parmi ceux-ci figuraient Mr Davide Ermini, vice-président du Conseil supérieur de la magistrature italienne, Mr Fulvio Baldi, chef de cabinet du ministère italien de la Justice, et Mme Nicole Cochet, directrice générale de Justice Coopération internationale (JCI).

L’objectif général du projet était de contribuer à l’instauration de l’état de droit au Kosovo en renforçant l’indépendance, l’efficacité, la transparence et la durabilité du système judiciaire. Le projet a été mené par le Conseil supérieur de la magistrature italienne (CSM) en collaboration avec le ministère italien de la justice tandis que ministère français de la Justice, représenté par Justice Coopération Internationale (JCI), était le partenaire junior de l’Italie, et le Siracusa International Institute agissait en tant qu’organe délégué du CSM, chargé de la gestion scientifique et logistique du projet.

Le directeur général adjoint. de l’Institut, M. Filippo Musca, a exprimé sa grande satisfaction pour la réalisation des objectifs du projet: « Pour ce projet aussi important que délicat », a-t-il déclaré, « notre Institut a pu non seulement servir de point de référence pour toutes les questions administratives et logistiques, mais aussi pour coordonner la mise en œuvre de plus de 200 missions et de 9 visites d’étude et stages administratifs. Grâce aux relations fructueuses que nous avons établies avec les institutions judiciaires du Kosovo, nous ne manquerons pas de coopérer davantage avec elles à l’avenir pour le développement de nouveaux projets et activités. »

Your Turn To Talk

Leave a reply:

Your email address will not be published.