info@siracusainstitute.org +39 0931 414515
ijzu2f - ryssps - 2s7n0c - fhgh9g - v5uoh6 - apgl4n - 8vaej8 - 9nnii1

L’Institut

octobre 17, 2018

The Siracusa International Institute for Criminal Justice and Human Rights est le nouveau nom adopté par l’ISISC (International Institute of Higher Studies in Criminal Sciences), fondation italienne à but non lucratif (ONLUS) reconnue par un décret du président de la République italienne en date du 16 mai 1980, qui se consacre à l’éducation, la formation et la recherche dans le domaine du droit pénal international et comparé ainsi que dans celui des droits de l’homme. C’est également une Organisation non gouvernementale (ONG) reconnue par le décret n° 2006/337/002324/1 du 31/05/2006 du Ministère des Affaires étrangères italien.

Fondé à Syracuse (Italie) en septembre 1972 par l’Association internationale de droit pénal (AIDP/IAPL, la plus grande et la plus ancienne association de chercheurs et de professeurs dans le domaine du droit pénal), en collaboration avec la ville, la Province et la Chambre de commerce de Syracuse (une convention a été passée par la suite avec la Région de Sicile), l’Institut bénéficie d’un statut consultatif spécial avec les Nations unies. En 1992, l’Institut a signé un accord de coopération spécial avec l’Office des Nations unies à Vienne et est devenue l’une des dix-neuf organisations du Réseau du Programme des Nations unies pour la prévention du crime et la justice pénale. Ce réseau soutient l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC) dans le cadre du renforcement de la coopération internationale en matière criminelle.

Tout au long de son histoire, L’Institut de Syracuse a organisé plus de 640 conférences, séminaires de formation et d’enseignement et réunions d’experts auxquels ont participé 53 854 juristes issus de 172 pays et 492 universités. Il a également collaboré avec 51 organisations intergouvernementales, de nombreuses instances gouvernementales italiennes et étrangères, 62 organisations non-gouvernementales et 62 organisations de la société civile du monde entier. Ces activités ont débouché sur la publication de 149 volumes de recherche scientifique et spécialisée, ainsi que d’actes de conférences relatifs à la justice pénale internationale, au droit pénal comparé, aux droits de l’homme et aux problèmes spécifiques à certains pays en matière de législation et de procédure pénale. Ces publications sont éditées en anglais, en italien, en français, en espagnol, en arabe et en dari. Les publications en arabe de l’Institut de Syracuse sont considérées comme des textes faisant autorité dans le domaine des droits de l’homme et du droit pénal international.

L’instance dirigeante de l’Institut est constituée d’un conseil d’administration indépendant de 21 membres. Les finances de l’Institute sont supervisées par un auditeur, dont le rapport annuel est contrôlé par les auditeurs publics de la Région de Sicile, l’un des bailleurs de fonds de l’Institut. Cette procédure élaborée garantit l’intégrité financière maximale et la transparence de l’Institut.